TEINTURES POUR LES CHEVEUX

 

TEINTURE COULEUR NOIR:

– Brou de noix vert 100 gr.

– Alcool à 60° ½ litre

Laisser macérer 10 jours. Passer avec expression et filtrer. Parfumer à volonté. En applications tous les 4 ou 5 jours sur les cheveux. Dégraisser les cheveux par un bon lavage avant la première application.

– COULEUR  NOIR (2) :

–  Poudre d’Aune glutineux 100 gr.

– Poudre  de brou de noix 100 gr.

– Poudre noix de Galle toréfiée 100 gr.

Faire bouillir dans 1 litre d’eau, réduire de moitié. Ajouter après refroidissement et filtration:

– Alcool très parfumé 100 cc.

( avec parfum soluble dans l’eau)

– TEINTURE CHATAIN:

– Henné pulvérisé 50 gr.

– Noix de Galle pulvérisée 30 gr.

– Feuilles de Noyer pulvérisé 20 gr.

– Alcool à 90° 80 gr.

– Eau de Roses 100 cc.

– Eau distillée bouillante 200 cc.

– Glycérine pure 10 gr.

– Essence d’Ylang-Ylang 0,60 gr.

Faire macérer 4 ou 5 jours les trois poudres dans l’alcool, filtrer, laisser égoutter.

Ajouter l’eau de roses sur le résidu, après une heure verser l’eau bouillante.

Mélanger à la glycérine et à l’essence d’ylang-ylang dissoute dans 10 cc. d’alcool, agiter vivement et filtrer.-                                 henné

-TEINTURE  CHATAIN (2):

– Henné en poudre 100 gr.

– Alcool à 60° ½ litre.

Laisser macérer 8 jours, filtrer et parfumer.

– Glycérine 10 gr.

– TEINTURE EN BLOND:

– Rhubarbe 100 gr.

Faire bouillir dans 1 litre d’eau jusqu’à réduction de moitié.

Laisser refroidir, filtrer et ajouter:

– Perborate de Soude 10 gr.

Parfumer à volonté avec essence soluble dans l’eau.

L’eau oxygénée teint les cheveux en blond. On l’additionne dans certains cas d’une petite quantité d’ammoniaque.

On peut donner aux cheveux une teinte un peu différente en les lavant avec une Décoction Concentrée de Fleurs de MATRICAIRE ( sorte de Camomille).

 

 

 

 

 

D,L.

extrait Mémoires d’un Herboriste

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It