Préparation des eaux de Cologne

 

Eaux de Cologne à faibles degrés :

– Essence de Portugal déterpénée 1,2 gr.

– «  Bergamote «  22 gr.

– «  Cédrat «  1 gr.

– «  Citron «  1 gr.

– «  Néroli «  23 gr.

– «  petit grain «  16 gr.

– «  Romarin «  15 gr.

– «  Lavande «  35 gr.

– Pour 30 litres d’alcool à 60°.

– Eau de Cologne supérieure: – Essence de Mélisse déterpénée 2 gr.

– «  Citron «  2 gr.

– «  Cédrat «  0,3 gr.

– «  Bergamote «  4 gr.

– «  Portugal «  0,3 gr.

– «  Romarin «  1,2 gr.

– «  Thym «  1 gr.

– «  Menthe «  5 gr.

– «  Verveine «  1,5 gr.

– «  Bigarade «  0,15 gr.

Teinture d’ambre et de graine d’ambrette, pour colorer.

– Eau de Cologne à 15°, très bon marché: – Bergamote artificielle 4 gr.

– Citral 2 gr.

– Essence de Romarin déterpénée 2 gr.

– Essence de Lavande déterpénée 4 gr.

– Musc artificiel 3 gr.

– Néroli artificiel 1,5 gr.

– Colorant quantité suffisante

– Alcool à 90° 2 litres.

Laissez macérer deux jours et ajoutez: – Eau distillée ordinaire 8 litres. Après huit jours de contact, filtrez.

D.L. « Mémoires d’un Herboriste »

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It