Du bas des pieds en haut de l’affiche…il y a la chaussette

 

 

Confort des pieds ou élégance masculine, vos chaussettes peuvent facilement devenir de précieux alliés pour mener à bien de nombreux travaux… manuels.

film chaussettes

Accessoire de nettoyage.

Fabriquez votre « propre » instrument de nettoyage avec une vieille chaussette et une règle plate (ou un mètre en bois).
Enfilez la chaussette sur la règle et attachez-la avec un élastique.
Vaporisez un produit dépoussiérant ou de l’alcool à 90° sur la texture et commencez l’opération propreté.
Ce montage convient parfaitement pour un nettoyage de stores à fines lamelles ou tout objet placé en hauteur (ce qui évite de le décrocher).

Chaussures protégées.

Lorsque vous envisagez de peindre une pièce, les tâches de peinture se répandent très vite et vos chaussures en prennent « plein la vue ».
Enfilez une vieille paire de chaussettes par-dessus vos chaussures pour les protéger des éclaboussures.

Gant sympa.

Gardez quelques vieilles chaussettes dans le coffre de votre voiture et utilisez-les à la place de vos gants, lorsque vous devez changer une roue ou mettre les mains dans le moteur.

Ruse de Sioux.

Aujourd’hui, grand nettoyage. Vous devez déplacer et lustrer votre mobilier sans rayer le parquet ni réveiller le voisin qui fait la sieste.
Enfilez de vieilles chaussettes sur les pieds de vos meubles, vous éviterez les rayures sur le sol et faciliterez le déplacement de ceux-ci… sans bruit.

Capot lustré.

Les vieilles chaussettes sont idéales comme moufles, pour cirer ou lustrer votre véhicule.

Emballage camping.

Vous partez en camping, ou vous êtes en train de déménager, pour limiter la casse… enfilez les verres dans des chaussettes pour amortir les chocs.
Bien entendu, cette manœuvre est destinée à ceux qui préfèrent boire l’apéritif dans un verre, plutôt que dans un gobelet.

 

 

 

 

 

D.L.

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It