L’été commence à la saint Jean

 

Associé à la saint Jean, l’été arrive avec sa panoplie de bonheur et de promesses.

En Provence, chaque localité célébrait ce « passage » par de mystérieux « feux de la saint Jean », qui étaient attisés par les nombreuses danses et farandoles.

Lorsqu’on avait enflammé le bûcher la nuit du 23 au 24 juin, il était de coutume de sauter par-dessus le feu en faisant un vœu.

Par ailleurs, on profitait de ce moment pour cueillir certaines herbes à la saint Jean pour voir leurs vertus exaltées.

Chaque famille constituait ainsi leurs remèdes en prévision d’un hiver rigoureux.

les feux de la saint commémorent le solstice d’été

Certaines corporations comme les patrons pêcheurs de Marseille, les Chevaliers Hospitaliers de l’ordre de Malte ou les artisans attachaient une importance particulière à la saint Jean.

Apôtre de Jésus et frère de Jacques le Majeur, saint Jean fut un des premiers disciples du Christ et l’auteur de l’Apocalypse.

Il est souvent représenté accompagné d’un aigle.

 

 

D.L.

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It