Les PTT mettent le jaune en boîte !

 

 

Tout d’abord un peu d’histoire.

Créées en 1921,Les Postes, Télégraphes et Téléphones (initialement appelés Poste et Télégraphe : P&T, puis Poste, télégraphe et téléphone : PTT, puis de nouveau P et T) étaient l’administration publique française responsable des postes et des télégraphes, puis des téléphones, aux XIXe et XXe siècles. C’était une administration d’État au sein du ministère des PTT. Mais selon les gouvernements successifs des différentes Républiques, ce ministère avait en charge d’autres activités comme l’industrie ou l’espace.

Cette institution fonctionnait avec des fonctionnaires de l’état, des véhicules et des bâtiments du parc immobilier du domaine de l’État.

Elle est transformée au fur et à mesure des réformes de l’État en deux sociétés de service public :  La Poste, en 1991, et France Télécom, en 1988.  (source wikipédia)

 

un vieux panneau indiquant le chemin vers les PTT

un vieux panneau indiquant le chemin vers les PTT

En cette période estivale de vacances amplement méritées, il est toujours bon de se rafraîchir la mémoire. Nous avons souhaité rendre hommage à cette légendaire institution française Les Postes.

Avec un facteur en uniforme, parfois à vélo, le courrier était délivré en temps et en heure au domicile de chacun. Et puis il y avait aussi les timbres postes, qu’on choisissait en fonction de leur esthétique, de leur valeur symbolique, afin que notre salive scelle l’amitié portée par une carte postale estampillée.

On se souvient aussi  de la  fin d’année ou le facteur, fort de son année de distribution, se voyait recevoir quelques étrennes avec la vente de ses magnifiques calendriers, qui arboraient le mur du salon ou de la cuisine…

Et puis, envoyer un recommandé, c’était moins compliqué que maintenant, au XXIème siècle, où la machine a remplacé le guichetier, avec lequel on pouvait partager un moment de discussion… parce que dans les villages on se connaît tous. Va discuter avec la machine à affranchir, purée, on s’énerve parce qu’on y comprend rien.

Parfois, pour les retraités, l’arrivée du facteur, c’était l’évènement de la journée, toujours porteur d’une missive encourageante, il se voyait parfois récompensé par un verre offert de bon cœur. Ouvert à la conversation, et d’une disponibilité qui parfois ne se limitait pas à mettre la lettre dans la boîte, notre sympathique facteur pouvait rendre service, en bricolant un petit peu ou changer la bouteille de gaz de la mamie…

Qui pourrait oublier la 4L fourgonnette de La Poste, tout de jaune vêtue, avec tous ces colis à l’intérieur… tous ces arrêtes intempestifs qui faisaient du conducteur une sorte d‘agent secret en mission. Capable de trouver une adresse, même incomplète, une ruelle en sens interdit à contourner, un nom mal écrit qui brouille les pistes. Un vrai héro de film.

la légendaire boîte aux lettres "toutes destinations"

la légendaire boîte aux lettres « toutes destinations »

On vous a gardé le meilleur pour la fin, la boîte aux lettres jaune, simple et discrète, avec la mention « toutes destinations »… comme ça on ne peut pas se tromper de côté quand on poste son courrier.

Tout bonnement magique, avec le sigle des Postes en forme d’aile, qui rappelle d’une certaine manière les ailes des sandales de Mercure le messager des dieux.

Toute une époque, qui s’est envolée,  mais qui a su laisser son empreinte comme le tampon qui donne au timbre toute sa valeur marchande.

Les PTT, légende d’un monde où la communication mettait le jaune en boîte, avant de le mettre dans un verre. Les connaisseurs apprécieront.

 

 

 

D.L.

 

 

 

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It