Nostalgie des années 60: les biscuits Brun

 

Brun est le nom d’une famille d’entrepreneurs de la région grenobloise qui a notamment donné naissance aux Biscuits Brun, société de fabrication de biscuits qui s’associa en 1969 à LU (3 Chatons, Saint-Sauveur, Rem) et le biscottier Magdeleine pour fonder le groupe LU – Brun et associés.

En 1885, Pierre-Jean-Félix Brun, négociant en grain, fait construire une biscuiterie avenue de Vizille à Grenoble, pour produire leur spécialité : le pain de guerre ou biscuit du soldat. Pendant la guerre de 14, il fallut étendre l’installation pour faire face à la demande (La Biscuiterie Brun fournissait notamment l’armée Française) et a pris place avenue Ambroise-Croizat à Saint-Martin-d’Hères près de Grenoble. En 1915, Gaétan Brun succède à son père à la tête de la société. Il prépare la fin de la guerre en diversifiant la production. Ainsi sont créés des biscuits fins : le Petit Brun extra et le Thé Brun. Gaétan Brun décède en 1923. Il laisse une entreprise de 1 500 employés, produisant 40 tonnes de biscuits par jour. Claire Darré-Touche, sa légataire universelle, prend sa place. Elle substitue les fours électriques aux fours à gaz, introduit l’aluminium dans les emballages et mène une politique de communication volontaire. Elle fait notamment construire une biscuiterie de démonstration pour l’Exposition internationale de la Houille blanche et du Tourisme de Grenoble. Cependant survient la guerre et l’occupation. À la libération la dirigeante se réfugie en Suisse en raison de ses liens avec la famille Pétain. Mise sous séquestre, son entreprise lui est restituée par décision judiciaire en 1947. L’hostilité de la population, et d’abord de ses salariés, l’incite à vendre l’affaire en 1950.

boîte Brun

Dans les années 1960, avec une production journalière de 100 tonnes. Brun devient la première biscuiterie européenne et en 1968 est retenu comme sponsor officiel des Jeux olympiques de Grenoble.

Pour faire face à la concurrence européenne, toujours en 1968, la biscuiterie fusionne avec cinq autres pour donner naissance au groupe « Lu, Brun et associés ». Mais l’activité décline. Le site de Reims est privilégié. Et le 31 décembre 1989, l’entreprise grenobloise ferme définitivement ses portes. Il reste juste de cette aventure industrielle le « Petit Brun extra ».

Produits phares de la marque:
Le biscuit « Thé Brun » était un produit phare de l’entreprise utilisé dans de nombreuses recettes (Gâteau de Famille créé par les Biscuits Brun). Il existe toujours sous le nom Thé de la marque LU.

Le biscuit « Petit Brun Extra » existe encore sous le même nom malgré le rachat par la marque LU.

 

 

source wikipédia

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It