Clin d’oeil au Gendarme de saint-Tropez

 

Le Gendarme de Saint-Tropez est un film comique franco-italien réalisé par Jean Girault, sorti en 1964.

Au début des années 1960, après avoir eu affaire à des gendarmes assez nonchalants en poste à Saint-Tropez, Richard Balducci imagine une comédie opposant un gendarme zélé à une brigade de gendarmes débonnaires. Le scénario est écrit par Jacques Vilfrid, Richard Balducci et Jean Girault.

photo 2 gendarme st tropez

Le film raconte les aventures de Ludovic Cruchot, un gendarme très « service-service », muté dans la cité balnéaire de Saint-Tropez, sur la côte d’Azur, avec le grade de maréchal-des-logis-chef. Il y découvre une brigade où il fait bon vivre et participe aux récurrentes chasses aux nudistes et aux nombreuses activités détente de sa brigade, dirigée par le quelque peu surpassé adjudant Gerber.

Ludovic Cruchot est interprété par Louis de Funès, autour duquel tout le film a été construit. L’adjudant Gerber est joué par Michel Galabru et les autres gendarmes par Jean Lefebvre, Christian Marin, Guy Grosso et Michel Modo. Nicole, la fille de Cruchot, est incarnée par Geneviève Grad. Conçu comme une petite comédie sans prétention, le film est réalisé avec un budget peu élevé. Son tournage se déroule de juin à juillet 1964, en extérieurs à Belvédère et à Saint Tropez ainsi qu’aux studios de la Victorine. La bande originale est composée par Raymond Lefebvre et comprend la chanson Douliou Douliou Saint Tropez, qui remportera un franc succès.

photo 1992 DL,la gendarmerie de saint-Topez

photo 1992 DL,la gendarmerie de saint-Topez

 

Le Gendarme de Saint-Tropez sort en salles le 9 septembre 1964, rencontre un succès considérablement inattendu et finit par arriver, à la surprise générale, en tête du box-office français de l’année 1964 avec plus de 7,8 millions d’entrées. L’accueil critique est partagé mais Louis de Funès reçoit une Victoire du cinéma pour son interprétation. Le film installe l’acteur en haut du box-office pour la première fois et lance définitivement sa célébrité.

Cette réussite fulgurante et imprévue entraîne la réalisation d’une suite, Le Gendarme à New York, dès l’année suivante. À nouveau un succès, cette suite en engendre d’autres, formant finalement une série composée de six films, dont le dernier volet est sorti en 1982.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source wikipédia

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It