Andreï Kourkov à Manosque

L‘écrivain ukrainien a participé aux XXèmes journées des correspondances et présenté au public son dernier ouvrage:

 » Vilnius, Paris, Londres » (éditions Liana Levi 2018)


de g à dr: Maya Michallon, Andreï Kourkov – écrivain et Paul Lequesne-son traducteur officiel (28 sept 2018)

 

Sur la place de l’Hôtel de ville, devant un auditoire très attentif Andreï Kourkov a présenté son livre de manière simple et ludique;

Dans un français parfait, l’écrivain qui parle six langues, a répondu aux questions de Maya Michallon, tout en soulignant que  les personnages de  son livre avaient trouvé leur propre Eldorado, en quelque sorte une cavale pour trois jeunes couples lituaniens qui décident d’entrer dans l’espace Shengen le 21 décembre 2007 à minuit.

En tout cas, l’expression « tenter l’aventure » résonne parfois avec pertes et fracas dans la mosaïque européenne. L’homme qui copie les oiseaux migrateurs, aime prendre son envol. Il aime  voyager vers l’inconnu où la destination finale, n’est en fait qu’une part de libération de son passé et de son conditionnement.

600 pages qui tiennent en haleine le lecteur sur le thème de la migration et de la libre circulation sur le vaste territoire européen.

 

D.L.

Author: la rédaction

Originaire de Manosque, ce petit fils d’herboriste et de charcutier a non seulement la main verte, mais également le goût bien prononcé. Journaliste, auteur régional et passionné par les traditions provençales, Didier a parfaitement su décrire dans « Douceurs d’autrefois » l’ambiance si chaleureuse des goûters préparés par nos grand-mères. Dans son premier ouvrage « Mémoires d’un Herboriste »-Equinoxe Editions- Didier a mis en valeur les préparations de tisanes, de cosmétiques et les senteurs à l’ancienne.

Share This Post On
Pin It